Les Bruxellois se seraient bien passés de ce nouveau parfum de scandale qui vient d’entacher la Ville de Bruxelles.

Dans la foulée du séisme Samusocial, Ecolo-Groen Ville de Bruxelles avait attiré l’attention sur la gestion opaque de Gial. Le groupe n’est représenté ni à l’AG ni au CA.

Le cabinet d’avocats VDE Legal a pointé des manquements graves et le non-respect de la loi sur les marchés publics.

“Comment des mandataires politiques peuvent-ils enfreindre la loi ?
Pourquoi a-t-il fallu attendre le rapport d’audit en 2017 pour prendre conscience qu’un consultant ne peut bénéficier d’un contrat plantureux pendant 17 ans sans mise en concurrence ?
Comment ces mandataires ont-ils osé rédiger un contrat de « faux indépendant » sur mesure ? Attribuer un poste de directeur à un consultant externe sans s’assurer au préalable de la légalité de cette démarche ?
Pourquoi le directeur général a-t-il été licencié en 2016 après avoir interrogé le cabinet sur plusieurs irrégularités? Pourquoi le directeur financier a-t-il été licencié le mois dernier? Autant de questions qui seront posées au prochain conseil communal par la co-cheffe de groupe Zoubida Jellab

L’asbl est avant tout au service de la Ville, de ses employés, de ses habitants et doit rester un partenaire technologique qui fournit des services et des solutions.

La co-cheffe de groupe a demandé d’urgence au Secrétaire Communal une série de documents afin d’établir clairement les faits et les responsabilités.

Zoubida Jellab
Co-cheffe de groupe Ecolo-Groen.
0475.63.86.51.

Share This