” Au cœur de la ville trépidante, une succession de parcs et de rues bordées d’arbres doivent apporter fraîcheur en été et bien-être toute l’année. Plus d’espaces verts et de potagers partagés, la mise à ciel ouvert de la Senne dans le Parc Maximilien et la récupération de l’eau de pluie là où c’est possible. “

7 – Arnaud Pinxteren, Député régional

Une ville à l’air pur, qui favorise la biodiversité.

Une ville propre et agréable pour tou.te.s

  • Lutter contre les dépôts clandestins d’immondices en triplant les effectifs de la cellule spécifique, en charge des enlèvements. Amplifier les campagnes de sensibilisation et de répression. Permettre à tout habitant qui déménage de bénéficier de l’enlèvement de 3 m3 de déchets encombrants.
  • Faire en sorte que les dépôts clandestins signalés par les habitants via l’application “Fix my Street” puissent être pris en charge  par le service propreté de la Ville.
  • Augmenter le nombre de poubelles publiques (corbeilles classiques) et atteindre pour celles-ci l’objectif d’une vidange quotidienne. Installer progressivement des poubelles de tri, à commencer par les environs des écoles.
  • Augmenter la fréquence des collectes d’encombrants dans chaque quartier.
  • Multiplier les parcs pour les chiens et distributeurs de sacs à déjections biodégradables.
  • Réduire les déchets à la source et augmenter la distribution sans emballage.
  • Tous les événements, marchés, braderies sur l’espace public doivent devenir « zéro déchet »
  • Lancer un plan contre l’usage du plastique et sensibiliser à son recyclage. Faire de la Ville de Bruxelles une commune-pilote pour le projet régional de consignes pour les canettes.
  • Résoudre d’urgence les points noirs accidentogènes unanimement relevés par les associations et mieux informer le public des initiatives prises dans ce but.
  • Multiplier les stations de mesure de qualité de l’air dans les différents quartiers.

Des espaces verts et de détente urbains

  • Augmenter le nombre de plaines de jeu, d’espaces verts, de façades et de toitures végétalisées.
  • Etablir un plan ambitieux de verdurisation de toute la ville en tenant compte du plan « maillage vert » de la Région pour favoriser la biodiversité, ramener les oiseaux et les insectes en ville. Pour chaque nouvel habitant, la Ville plantera un nouvel arbre
  • Intégrer l’eau au paysage urbain. Entre autre en permettant à Bruxelles-Environnement de sortir la Senne du pertuis où elle est cachée actuellement, dans le centre (Parc Maximilien) et à l’Avant-Port.

Une Ville à la pointe des énergies renouvelables

  • Favoriser la mise en place de groupements d’achats citoyens et coopératives d’accès aux énergies renouvelables ou de productions d’énergie renouvelable
  • Déployer dans les quartiers des citernes de récupération d’eau de pluie et construire des bassins d’orage naturels, encourager la perméabilité et donc l’infiltration de l’eau dans les sols.
  • Favoriser l’installation d’éoliennes de grand gabarit à l’Avant-Port, pour la production d’électricité verte

Notre programme au complet est téléchargeable ici !

Share This