“Les nombreux espaces de bureau non-occupés doivent devenir des logements accessibles à tou.te.s. La Ville facilitera les démarches pour l’occupation de certains immeubles vides par des associations. Des logements d’urgence seront créés par le CPAS pour les sans-abris et les mal-logés. Vive les nouveaux logements publics qui mélangent jeunes et plus âgés !”

4 – Liesbet Temmerman, Conseillère communale

Des logements de qualité ! Personne sans toit.

Des matériaux renouvelables et adaptés

  • Choisir des matériaux de revêtement de sol extérieur et de façade des bâtiments n’accumulant pas la chaleur.
  • Augmenter les plantations en pleine terre et en toiture, prioritairement dans les zones les plus densément bâties et dans l’espace public.
  • Soutenir les habitant.e.s dans la réalisation d’un audit énergétique de leur logement afin de réduire les factures énergétiques.
  • Pour l’octroi des primes communales concernant  la rénovation des façades, donner la priorité aux propriétaires occupant tout ou partie de l’immeuble concerné.
  • Mettre en place une politique d’urbanisme qui répond aux enjeux des changements climatiques.

Des logements inclusifs pour tou.te.s

  • Lutter activement contre les logements vides situés au-dessus des commerces. Valoriser les meilleures pratiques en matière d’aménagement des vitrines pour donner accès aux logements localisés aux étages des propriétés de la Régie foncière.
  • Augmenter le nombre de logements publics à des prix décents en favorisant des projets de petite taille, bien répartis dans les différents quartiers de la Ville et répondant aux besoins de publics divers (PMR, familles nombreuses, jeunes/étudiants, seniors, familles mono-parentales,…). Ces projets doivent être connectés avec un bon réseau de transports en commun.
  • Appuyer le développement de projets de logements publics et privés alternatifs, solidaires et intergénérationnels et adaptables (personnes à mobilité réduite, personnes isolées, vie en communauté, étudiants et séniors).
  • Mettre à disposition des terrains de la Ville pour les habitants regroupés en association et porteurs de projets de construction de logements à prix abordables.
  • Stimuler des projets combinant logements publics et équipements au service des habitant.e.s et du quartier (crèche, commerce local, service de la ville, association, culture, sport )
  • Créer des logements publics adaptés aux personnes porteuses de handicap.
  • En coopération avec l’Inspection régionale du logement, lutter contre les logements inoccupés, insalubres, les loyers abusifs : augmenter le nombre d’inspecteurs, redéfinir leur mission pour cibler ceux qui présentent un réel danger pour la santé et la sécurité des occupants.

La rénovation des structures existantes

  • Etablir un plan de rénovation des logements sociaux. Prévoir un plan de relocalisation dans les quartiers directement environnants pour les rénovations lourdes ou pour les reconstructions.
  • Encourager la rénovation plutôt que la destruction-reconstruction.
  • Soutenir, développer et augmenter la visibilité des initiatives de réparation et de remise en état des biens de consommation.
  • Lors de la rénovation des trottoirs, les élargir et les rendre plus accessibles aux PMR en privilégiant l’installation de pierres d’origine belge. Entre-temps, remplacer les pavés manquants par de la pierre (et non de l’asphalte). Parallèlement, diminuer le nombres de poteaux portant des panneaux de signalisation et se limiter au strict nécessaire

Notre programme au complet est téléchargeable ici !

Share This